232 poèmes avec "univers" | Page 1





... de piramides subtiles, la terreur de l'univers, braves de gendarmeri... Voir le poème



... mon être soit hiver et les saisons troublées, de mes afflictions se sente l'univers, et l'oubli ôte enco... Voir le poème



... quand le soleil, la torche coutumiere de l'univers, s'est dans la mer rendu,... Voir le poème



... et, les bras enfin déliés, l'univers couronné de roses,da... Voir le poème



... o ville où le flambeau de l'univers s'allume! aurore dont... Voir le poème



... prud'homme universitaire,il a l'air d'un... Voir le poème



... d'aller sans user son chemin, de pétrir l'univers, et comme une poussière ... Voir le poème



... du fond du gouffre obscur où mon coeur est tombé. c'est un univers morne à l'horizon plomb... Voir le poème



... rythme, parfum, lueur, ô mon unique reine ! - l'univers moins hideux et les insta... Voir le poème



... mais, louve au coeur gonflé de tendresses communes, abreuvait l'univers à ses tétines brunes. ... Voir le poème



... la gueuse, de mon âme, emprunte tout son lustre ; invisible aux regards de l'univers moqueur, sa beauté n... Voir le poème



... comme s'il écrasait des morts sous ses savates, hostile à l'univers plutôt qu'indifférent.... Voir le poème



... et c'est depuis ce temps que lesbos se lamente, et, malgré les honneurs que lui rend l'univers,s'enivre chaque nuit ... Voir le poème



... pendant des millions de lieues, vers les confins de l'univers ;c'étaient des p... Voir le poème



... tu mettrais l'univers entier dans ta ruelle,br... Voir le poème



... il s'y dérobait aux hommages de l'univers.autour de cet asi... Voir le poème



... de ton nom, dont la renommée est esparse par l'univers,n'altere jamais la pu... Voir le poème



... tel est l'heureux effet de l'amour de nous-même : utile à l'univers quand il n'est point extr... Voir le poème



... ma douleur est incomparable, car dans ce globeux univers, rien tant que moi n'... Voir le poème



... si, de tant de héros célèbres dans l'histoire, il ne peut rien offrir aux yeux de l'universque de vieux parchemin... Voir le poème