269 poèmes avec "souvent" | Page 13





... en ce lieu m'est représenté où souvent je fais mon étude :j... Voir le poème



... discrétion qui reconnaître se doit bien, je t'ai si souventdonnée, à la pluie e... Voir le poème



... mais non philis, délivrez-vous vous-même vous en avez souvent usé de même ces enc... Voir le poème



... font arrêter aux plus mobiles ondes, et souvent perdre en tempêtes profo... Voir le poème



... la crapule poussée à l'abandon du corps, comment tiens-tu ton âme au dedans ? souvent pleineet chargée, es... Voir le poème



... recueilli dans vous-même, et la tête inclinée, vous vous tournez souvent pour revoir, ô douceurb... Voir le poème



... souvent un grand désir de choses... Voir le poème



... oh ! qui dans une église à genoux sur la pierre, n'a bien souvent, le soir, déposé sa pri... Voir le poème



... communément l'homme changer désire et longue joie est souvent ennuyeuse. qui veut s... Voir le poème



... hyacinthe est le nom mortel que je lui donne. souvent au fond des ans par d’... Voir le poème



... nous avons dû poser des cailloux sur les tuiles ; car la bise souvent s'aiguise aux peupliers, ... Voir le poème



... souvent le coeur qu'on croyait mo... Voir le poème



... bien souvent, ce qui nous fait peur, ... Voir le poème



... et les derniers efforts de leur architecture, colisée, où souvent ces peuples inhumains... Voir le poème



... l'image d'elle en vos liqueurs profondes. car plus souvent je viendrais adorer l... Voir le poème



... mais du travail, où mon feu tu allumes, souventes fois, oultre heure, et ... Voir le poème



... empressés autour d'elle, si mes pas ont si vite accompagné ses pas, - echangés avec elle, si mes yeux ont trop souvent cherché le scintilla... Voir le poème



... mais, croyez-moi, ce n'est que bagatelle. ces longs détours n'ont souvent point de fin, le gran... Voir le poème



... comme les branches s'agitent ! les nids d'oiseaux, bien souvent, sont bercés, bercé... Voir le poème



... si perdrez-vous enfin ce fruit et ce labeur : le mont est foudroyé plus souvent que la plaine.ces... Voir le poème