60 poèmes avec "plomb" | Page 1





... enfin, lors que le champ par les plombs d'une grêlefume d'... Voir le poème



... les sursauts des méchants sommeillants en frayeur, qui sont couverts de plomb, et se courbent en peurb... Voir le poème



... improductifs !... cercueils, plombs, pierres sépulcrales, ... Voir le poème



... et au tripot d'amour mieux assener vos coups, ou bien, dagues de plomb, votre horoscope preuve ... Voir le poème



... ah ! bravo ! c'est épique, on ne peut le nier. quel aplomb ! je l'avais entendu l'an... Voir le poème



... du fond du gouffre obscur où mon coeur est tombé. c'est un univers morne à l'horizon plombé, où nagent dans la... Voir le poème



... parti de l'azur et tombé dans un styx bourbeux et plombé où nul oeil du cie... Voir le poème



... c'était surtout l'été, quand les plombs se fondaient, que ce... Voir le poème



... fut mis à reposer en la couche des morts j'entray dedans la chambre où le plomb qui l'enserre gisoit ... Voir le poème



... non de fer ni de plomb, mais d'odorantes pommes ... Voir le poème



... des flèches dont le scythe a rempli son carquois, ni du plomb que l'airain vomit avec l... Voir le poème



... ....................... il a une mine de plomb, un air de cadmus, b... Voir le poème



... - philtre amoureux ou lie amère fraîche rosée ou plomb fondu ! -insomni... Voir le poème



... a qui fondra : vous ou mes cierges, o plombs croisés !... en ser... Voir le poème



... le vieux meunier dort, au fond d'un cercueil de chêne et de plomb, sous six pieds de terre,... Voir le poème



... ah ! leurs douleurs sont immortelles ! et rien n'y fait, trou noir, ni plomb !... Voir le poème



... et que, pour t'embrasser, des estoilles le roy, plein d'un bouillant désir, raye à plomb dessus toy,ton demi r... Voir le poème



... en ses dimensions, il ne lui faudrait querre a la ligne et au plomb, au compas, à l'équerre... Voir le poème



... je roule d'abîme en abîme, devenu d'or pur un vain plomb.amour, gloire, au... Voir le poème



... du coeur de l'homme jette imprudemment la sonde ! car le plomb bien souvent, au lieu du ... Voir le poème