154 poèmes avec "gorge" | Page 1





... tout petit, la maison riante où je suis né et les chemins touffus, creusés comme des gorges,qui mènent si gaiem... Voir le poème



... que parfument la brise et le gazon fleuri, et d'un bois de senteur couvrant leur gorge blonde, dansent à s'... Voir le poème



... les cheveux de maïs et cette gorge rose,ah ! la vilaine ... Voir le poème



... qui va par toute terre écrasant sous le pié les immenses cités regorgeantes de vices,le temp... Voir le poème



... on s'y soûle, on s'y tue, on s'y prend aux cheveux ! - un parfum nage autour de votre gorge nue !...Ô beaut... Voir le poème



... et d'autres, dont la gorge aime les scapulaires, br... Voir le poème



... elle n'a que vingt ans ; - la gorge déjà basse pend de ... Voir le poème



... ta gorge qui s'avance et qui pouss... Voir le poème



... c'est l'heure où les douleurs des malades s'aigrissent ! la sombre nuit les prend à la gorge ; ils finisssentleur ... Voir le poème



... le népenthès et la bonne ciguë aux bouts charmants de cette gorge aiguëqui n'a jamais ... Voir le poème



... puissé-je user du glaive et périr par le glaive ! saint pierre a renié jésus... il a bien fait.gorge... Voir le poème



... parcourant les forêts ou battant les halliers, cheveux et gorge au vent, s'enivrant de ta... Voir le poème



... - ah ! seigneur ! donnez-moi la force et le courage de contempler mon coeur et mon corps sans dégoût !gorge... Voir le poème



... il n'est que moi pour engorger pain, vin, viande et... Voir le poème



... l'un pippé du desir, seulement pour l'envie qu'il a de se gorger de quelque faux plaisir,... Voir le poème



... d'un voleur pris sur le fait et contraint, le pistolet sur la gorge, de rendre à dieu ce qu'... Voir le poème



... vives sources, riches vaisseaux qui regorgez d'argent potable, b... Voir le poème



... souffre, ô coeur gros de haine, affamé de justice. toi, vertu, pleure si je meurs.gorge... Voir le poème



... un cou de tonnerre, une gorge de montagne, des bras... Voir le poème



... - je vois rouge... ah oui ! c'est juste : on s'égorge -... un camélia blan... Voir le poème