Le petit garçon et la carpe

Le petit garçon et la carpe

C'est l'histoire d'un petit garçon qui vivait dans un village de pêcheurs au Viet Nam. Ce village avait la réputation de réunir parmi les meilleurs pêcheurs du pays.

Une tradition ancestrale voulait que tout petit garçon qui parvenait à pêcher sa première carpe, devenait alors un homme.

Un jour, un petit garçon de seulement neuf ans voulait impérativement aller pêcher avec son père et son grand père. Mais pour cela il lui fallait être un homme. Alors il se mit en tête de pêcher sa carpe. Tous les jours il se rendait au bord de la rivière. Mais il n'attrapa aucune carpe. Les jours passèrent puis devinrent des semaines et des mois. Son grand père le voyant faire lui demanda ce qu'il faisait. Le petit garçon lui répondit :

— Je veux pêcher ma première carpe et devenir un homme comme toi. Alors je pourrai pêcher avec vous puis j'aurai ma propre cabane et je pourrai vivre ma vie.

— Mon cher petit fils, lui répondit son grand père. Tu ne trouveras pas ta carpe si tu la cherches. Pêcher correctement c'est profiter. Et on ne profite jamais quand on prospecte. Quand tu tiens ta canne à pêche au bord de la rivière, tu as déjà tout ce qu'il te faut. Tu n'as besoin de rien d'autre. La carpe viendra alors à toi.

Le petit garçon réfléchit longtemps à ces mots. Le temps passa encore. Le petit garçon devint adolescent. Il avait appris petit à petit à faire attention, tandis qu'il pêchait, au vent qui soufflait dans les arbres, aux libellules flirtant avec l'eau, aux nuages impermanents, aux odeurs changeantes, à la lumière variable.

Un jour alors qu'il tenait sa canne à pêche, il ferma les yeux et s'ouvrit au monde autour de lui. Il était en paix à ce moment-là. Il comprit que son bonheur était d'être là, à pêcher, sans autre raison ni ambition.

Sa ligne se mit à bouger, et délicatement il sortit une carpe de l'eau. Il prit le poisson dans la main. Il le contempla, puis le cœur plein, il remit la carpe à l'eau. Il rentra au village sans poisson, mais son grand-père su qu'il était devenu pêcheur. Car le visage de Diem était en paix.
Ainsi est l'histoire de la Carpe de Diem.

Commentez cet article