Les renards

Je vous dirai comment le duc et la duchesse de Joyeuse, avec leurs deux garçons, passèrent la Noël dans leur château qui est encore debout à Couiza, entre l’Aude et la Salz. Le plus jeune des fils était parti seul à la chasse dans la montagne, du côté de Véraza et Saint-Salvayre. Il suivait un sentier à travers des bruyères, quand il..

Lire la suite
La Reine des poissons

Il y avait dans la province du Valois, au milieu des bois de Villers-Cotterêts, un petit garçon et une petite fille qui se rencontraient de temps en temps sur les bords des petites rivières du pays, l’un obligé par un bûcheron nommé Tord-Chêne, qui était son oncle, à aller ramasser du bois mort, l’autre envoyée par ses parents pour saisir de petites anguilles que la..

Lire la suite
La pie

Le sire de Bruyères dont la statue est encore au château de Chalabre était devenu amoureux de Catherinette, une petite dentellière. Catherinette était aussi vertueuse que jolie, et le sire de Bruyères l’épousa. Elle resta malgré sa bonne fortune aussi affable et avenante que devant, et le bon peuple de Chalabre, ajoutant un peu de respect à l’ancienne familiarité, l’appela désormais : Madame Catherine...

Lire la suite
Patte de Coq

Il y a longtemps, longtemps, bien avant que vous et moi ne fussions nés, vivaient à Montjardin, Prés de Chalabre, un ménage de paysans avec leur fille, Lavallière. Un jour, la mère mourut, et le père, fou de douleur sentit qu’il ne lui survivrait pas longtemps. Il fit venir auprès de son lit sa petite fille et lui dit : – Je suis..

Lire la suite
L'Orgue du titan

Un soir, l'improvisation musicale du vieux et illustre maître Angelin nous passionnait comme de coutume, lorsqu'une corde de piano vint à se briser avec une vibration insignifiante pour nous, mais qui produisit sur les nerfs surexcités de l'artiste l'effet du coup de foudre. Il recula brusquement sa chaise, frotta ses mains, comme si, chose impossible, la corde les eût cinglées, et laissa échapper ces étranges..

Lire la suite
L'Oiseau bleu

Il était une fois un roi fort riche en terres et en argent ; sa femme mourut, il en fut inconsolable. Il s'enferma huit jours entiers dans un petit cabinet, où il se cassait la tête contre les murs, tant il était affligé. On craignit qu'il ne se tuât : on mit des matelas entre la tapisserie et la muraille ; de sorte qu'il avait..

Lire la suite
Le Nain jaune

Il était une fois une reine à laquelle il ne resta, de plusieurs enfants qu'elle avait eus, qu'une fille qui en valait plus de mille : mais sa mère se voyant veuve, et n'ayant rien au monde de si cher que cette jeune princesse, elle avait une si terrible appréhension de la perdre, qu'elle ne la corrigeait point de ses défauts ; de sorte que..

Lire la suite
Le Myrte

On sait qu’il y avait autrefois, dans la dépression entre Puivert et Nébias, un magnifique lac entouré de forêts. Le Génie de ce lac aimait les filles des hommes, et la preuve en était que jamais garçon ne s’y était noyé, tandis que les filles ou les femmes qui avaient voulu seulement y tremper le bout des pieds, s’étaient senties attirées et happées, et..

Lire la suite
Le miroir

Il y a bien des siècles, dans un endroit de la province d’Echigo, appelé Mastuyama, vivaient deux jeunes époux dont on ne sait plus le nom. Ils avaient une petite fille. L’homme appartenait à la classe des Samouraïs ; mais il avait peu de fortune et vivait très simplement sur un petit bien dont il dirigeait lui-même la culture. La femme avait les mêmes..

Lire la suite
Le marteau rouge

J'ai trahi pour vous, mes enfants, le secret du vent et des roses. Je vais vous raconter maintenant l'histoire d'un caillou. Mais je vous tromperais si je vous disais que les cailloux parlent comme les fleurs. S'ils disent quelque chose, lorsqu'on les frappe, nous ne pouvons l'entendre que comme un bruit sans paroles. Tout dans la nature a une voix, mais nous ne pouvons attribuer..

Lire la suite